Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Liens protestants, le journal protestant du nord

Etude biblique : un prophète nommé Jésus 9/10 (Marc 8 ; Marc 1)

8 Septembre 2009 , Rédigé par Liens protestants Publié dans #Etude biblique

UN PROPHÈTE NOMMÉ JÉSUS

 

TEXTES

Marc 8,27-28

Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe et il leur posa en chemin cette question : « Qui dit-on que je suis ? » Ils répondirent : « Jean Baptiste » ; les autres, « Élie », les autres, « L'un des prophètes ».

 

Marc 1,14-15 et 1,21-27

Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu. Il disait : « Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle ». (…) Et, le jour du sabbat, Jésus entra d'abord dans la synagogue, et il enseigna. Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. Il se trouva dans leur synagogue un homme qui avait un esprit impur et qui s'écria : « Qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth ? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es : le Saint de Dieu ». Jésus le menaça, disant : « Tais-toi, et sors de cet homme ». Et l'esprit impur sortit de cet homme, en l'agitant avec violence, et en poussant un grand cri. Tous furent saisis de stupéfaction, de sorte qu'ils se demandaient les uns aux autres : « Qu'est-ce que ceci ? Une nouvelle doctrine ! Il commande avec autorité même aux esprits impurs, et ils lui obéissent ! »

 

QUESTIONS

1 - Montrez que Jésus était déjà reconnu comme un prophète de son vivant.

2 - En quoi la démarche de Jésus est-elle typiquement prophétique ?

3 - En quoi son message est-il atypique ?

 

ÉLÉMENTS DE RÉPONSE

Jésus est reconnu comme un prophète dès le début de son ministère. On l’identifie à Jean-Baptiste ou à Élie. Le prophète Malachie avait annoncé le retour du prophète Élie pour la conversion du peuple avant le temps de la fin. Dans d’autres passages, Jésus est identifié à Jérémie (Mt 16,14) et à Moïse (Ac 3,22). Comme tous les prophètes d’Israël, il est envoyé pour proclamer la Parole et non pour raisonner. Il parle avec autorité car il est le porte-parole de Dieu. La parole de Jésus se traduit en actes. Les guérisons concourent à manifester son autorité.

Jésus est le prophète du Royaume de Dieu. Les versets de Marc (Mc 1,14-15) sont programmatiques. La victoire de Jésus sur Satan, dans les versets précédents, anticipe son annonce de la proximité du Royaume de Dieu. Jésus est le héraut du Règne qui vient. Il n’invite pas à la sainteté mais à la purification. Guérisons et exorcismes sont les signes de l’avènement du règne. Le royaume de Dieu fait irruption dans le monde. Là où les sages et les scribes recherchent la sainteté du peuple par l’exclusion, Jésus la propose par la purification et la réintégration des pécheurs, des lépreux… La Bonne Nouvelle, c’est l’annonce de la venue du Royaume, un monde sans Satan et en harmonie avec l’enseignement divin. Cette venue n’est inscrite ni dans le légalisme des pharisiens, ni dans la violence des zélotes, ni dans l’ascétisme d’un Jean dans le désert, mais dans l’amour entre les hommes et entre Dieu et les hommes.

 

POUR ALLER PLUS LOIN : JEAN-BAPTISTE, L’AUJean-Baptiste à droite porte la tunique en poils des prophètes. A gauche le fleuve Jourdin personnifié.TRE PROPHÈTE

La tradition juive considère que Aggée et Malachie sont les derniers prophètes qui sont ensuite remplacés par les maîtres et les rabbis. Or le mouvement baptiste se présente comme un renouveau dans l’esprit prophétique. On reconnaît à Jean un magistère de la Parole, et non des miracles. Il est vêtu d’une ceinture de peau comme celle d’Élie (2R1,8), tandis que son habit de poils est celui des prophètes (Za 13,4). Après 450 ans d’absence, un nouveau prophète se manifeste donc. Mais quelle relation avec cet autre prophète qu’est Jésus ? Concurrence, antécédence, dualisme ? Le baptême de Jésus n’est-il pas signe de la supériorité, de Jean-Baptiste ? En quoi le baptême pour Jésus était-il nécessaire ? La communauté chrétienne a fait de Jean le précurseur prophète qui annonce la venue du Christ… mais leur relation semble plus complexe.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article