Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Liens protestants, le journal protestant du nord

Etude biblique : dépasser la crise de la sagesse 5/6 ( Proverbes 8 ; Job 28 ; Sagesse 4 )

14 Septembre 2009 , Rédigé par Liens protestants Publié dans #Etude biblique

Dépasser la crise de la sagesse

 La sagesse personnifiée

Le livre de Job avait révélé la crise de la sagesse et du principe de la rétribution. Le livre du Qohelet avait pris acte des conclusions du livre de Job sans nous faire sortir de cette crise…Voici trois passages qui nous présentent trois sorties de crises. Posez-vous les questions suivantes

1 D’après Job 28, qui possède la sagesse ?

2 D’après Proverbe 8, comment définir la sagesse ?

3 Comment le livre de la sagesse sauve-t-il le principe de la rétribution ?

 

Job 28

20D'où vient donc la sagesse? Où est la demeure de l'intelligence? 21Elle est cachée aux yeux de tout vivant, Elle est cachée aux oiseaux du ciel.  22Le gouffre et la mort disent: Nous en avons entendu parler. 23C'est Dieu qui en sait le chemin, C'est lui qui en connaît la demeure.


Prov. 8 (la sagesse parle)

22L'Éternel m'a créée la première de ses oeuvres, Avant ses oeuvres les plus anciennes. 23J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre.  24Je fus enfantée quand il n'y avait point d'abîmes, Point de sources chargées d'eaux;  25Avant que les montagnes soient affermies, Avant que les collines existent, je fus enfantée.


Sagesse 4-5

18 [les impies] voient la fin du sage, sans comprendre les desseins du Seigneur sur lui, ni pourquoi il l'a mis en sûreté. 19 ils voient et méprisent, mais le Seigneur se rira d'eux. Après cela ils deviendront un cadavre méprisé, un objet d'outrage parmi les morts à jamais. (…) 20 Et quand s'établira le compte de leurs péchés, ils viendront pleins d'effroi; et leurs forfaits les accuseront en face. 1 Alors le juste se tiendra debout, plein d'assurance, en présence de ceux qui l'opprimèrent, et qui, pour ses labeurs, n'avaient que mépris. 2 A sa vue, ils seront troublés par une peur terrible, stupéfaits de le voir sauvé contre toute attente. 3 Ils se diront entre eux, saisis de regrets et gémissant, le souffle oppressé 4«Le voilà, celui que nous avons jadis tourné en dérision et dont nous avons fait un objet d'outrage, nous, insensés! Nous avons tenu sa vie pour folie, et sa fin pour infâme. »

Eléments de réponse

Le poème de Job 28 conclut les discussions entre Job et ses amis. Il donne tort aux amis de Job qui prétendent connaître la sagesse. En effet, la sagesse est inaccessible aux techniques de l’homme, ainsi qu’aux forces du chaos, la mer et l’abîme. Car le lieu de la sagesse, c’est Dieu. A la sagesse enseignée par les hommes s’oppose donc une sagesse qui nous est inaccessible, la sagesse divine.

Dans le passage de Proverbes 8, la sagesse est l’œuvre de Dieu, sa première créature. La sagesse a précédé toute autre créature comme l’indique une série d’expressions d’antériorité. Avant ses oeuvres les plus ancienne, dès le commencement, avant l'origine de la terre. Elle est donc divine, mais elle n’est pas déesse comme Maât¹ du fait de son statut de créature. Elle  est néanmoins personnifiée puisqu’elle parle ici à la troisième personne. La sagesse a une autorité sur l’homme à qui elle s’adresse. Elle devient pour lui un intermédiaire.

Dans le livre de Sagesse qui est un livre deutérocanonique², le principe de la rétribution est sauvé. Impies et justes n’ont pas le même sort. Après la mort des uns et des autres, le compte des péchés sera établi. Le jugement divin devient un jugement dernier. A ce moment-là, le juste sera récompensé et l’impie puni.

La véritable sagesse est donc divine, elle nous est en grande partie inaccessible. Elle est la première des créatures et un intermédiaire entre les hommes et Dieu. Le principe de la rétribution est déplacé dans l’au-delà. La crise de la sagesse est donc dépassée. Comment les chrétiens vont-il recevoir cette sagesse réhabilitée et comment vont-il l’interpréter à la lumière de Jésus-Christ ? Nous verrons cela la prochaine fois.

 

Maât¹ : déesse égyptienne de la sagesse.

deutérocanonique² :  deuxième canon reconnu par les catholiques.

 

 

Eric Deheunynck

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article